“Faites et donnez à votre prochain tout le bien possible, spirituel et corporel, temporel et éternelet, lorsque ne vous soit pas possible lui donner, souhaitez, au moins, le recommander à Dieu et ayant pitié de lui. Peut être que lui ne va pas vous remercier; peu importe, Dieu va le faire.” (Lettre ascétique …au président d’un des chœurs de l’Académie de Saint Michel. Barcelone 1862, p. 12).

SE DÉPENSER POUR LES AUTRES

“Les œuvres sont des amours, et pas de bonnes raisons”. Les félicitations que nous nous souhaitons les uns les autres ce sont, fréquemment de bons mots, sonnent bien mais ils ne résolvent les problèmes. Quel profit j’en sors, à ce que mon voisin ait gagné à la loterie, alors que moi, je continue à être pauvre comme toujours? Ça ne nous servirait pas à grand-chose que Jésus eut ressuscité Lazare si la mort serait ma fin. Mais Jésus ressuscite Lazare, et il réalise autant de miracles pour nous signaler que son pouvoir de salut comprend tout homme. Personne ne reste en marge de l’amour de Jésus. Lui, en tant que Fils de Dieu, il a la puissance, il donne sa grâce pour convertir notre cœur, et pour recevoir son salut. La grâce de Dieu touche le cœur de tout homme.

En tant que disciples de Jésus, nous, nous ne pouvons pas refuser notre aide, si pauvre soit-elle, à celui qui en a besoin; mais nous ne pouvons pas obliger à ce que lui l’accepte, pas plus Jésus oblige personne à croire en lui, à accepter son amour et son offre de salut. Combien de fois nous nous sentons impuissants à aider le prochain à résoudre son problème, à ce qu’il change d’attitude, à qu’il ne se ferme pas à la lumière de l’Évangile! Si pour de vrai nous voulons le bien des personnes, il ne nous reste qu’une ressource: la prière, demander à Dieu notre Seigneur que sa grâce touche le cœur de ceux pour qui nous prions, conscients de que lui va respecter leur liberté, mais, également sûrs que l’Esprit Saint possède mille chemins, mille façons pour briser la glace du cœur humain, et l’ouvrir à la grâce de Dieu.

Crois-tu à la puissance de la prière? Que demandes-tu pour celui pour qui tu pries: la lumière de l’Esprit Saint et la conversion, la fidélité à la volonté de Dieu, la force pour surmonter l’épreuve? Ou pries-tu seulement pour obtenir des bénéfices matériels ou satisfaire tes intérêts?