“La Très Sainte Vierge Marie s’est prévalut d’un âne lorsqu’elle se rendit à Bethleem pour accoucher de son fils Jésus, et lorsqu’elle se rendit en Egypte, pour le protéger d’Hérode. Moi, aussi, je m’offre à la Très Sainte (Vierge) Marie pour porter avec plaisir et joie sa dévotion et la prêcher sur ses merveilles, sur ses joies et ses douleurs, et, aussi, je méditerais jour et nuit sur ces saints et admirables mystères.” (Aut 668,3).

CONSÉCRATION   MISSIONNAIRE À MARIE

Chez Marie nous avons un modèle missionnaire. Marie était jeune, était pauvre et elle était une femme d’un village perdu de la Palestine. Elle était le prototype des exclus et marginaux; et, cependant, justement à elle Dieu lui envoya son ange pour lui dire: “Réjouis-toi, car tu as trouvé grâce devant le Seigneur” (Lc 1,28). Elle fut choisie par Dieu pour devenir la mère de Jésus. Et depuis, avec son Oui offert au Père, devint la première missionnaire qui fit possible que Jésus puisse s’incarner dans notre monde, et ainsi, par après fusse annoncé à grand nombre de personnes, dans tous les coins du monde.

Sa mission commença à partir du moment de l’Annonciation. Elle se mit en chemin et en attitude de service prenant soin de sa cousine Élisabeth et proclamant que la miséricorde du Seigneur arrive à ses fidèles de génération en génération (Lc. 1,50). Et ainsi ce furent d’autres moments de sa vie: voyageant à Bethléem, fuyant en Égypte, dans le silence de Nazareth, allant de village en village avec Jésus, accompagnant et aidant, aussi, les disciples etc. Mais, également elle a été présente à la souffrance de la crucifixion de son Fils, et participa de la joie de sa Résurrection, et accompagna les disciples réunis en son nom

Marie poursuivit et annonça Jésus et accompagna les disciples à partir de sa simplicité, son courage et sa foi. C’est pourquoi, Marie a continué à être présente dans la vie des disciples, dans la vie de l’Église, tout au long des temps. La dévotion à Marie s’est répandue dans bien de peuples. Elle est considérée comme mère, femme croyante, protectrice.

Sa chère et proche image parvient au cœur de chaque homme et de chaque femme parce qu’ils savent que porter Marie dans leur vie c’est apprendre à confier, comme elle, qui vécut en tant que simple femme et toujours centrée sur Dieu, adonnée à la cause de Jésus. Les peuples possèdent-ils la certitude que Marie constitue le chemin sûr pour arriver à Dieu.

Quelle importance est-ce que je donne à Marie dans ma vie? Est-ce que je vis l’esprit missionnaire dans mon propre chez moi, dans la société et les circonstances où je me trouve aujourd’hui?