About cesc

This author has not yet filled in any details.
So far cesc has created 2091 blog entries.

19 de Novembre

“Marie brisera  ta tête, tes erreurs, tes vices et tes tromperies. Allons donc, vous tous les chrétiens,  amour confiance et dévotion sincère  et fervente en la Très Sainte (Vierge) Marie, qui est Vierge et Mère de Dieu ! Avec Elle nous pourrons tout faire.  Imitons ses vertus, en tant que fils d’une telle Mère.  Prévalons-nous  de la belle dévotion du très saint rosaire”(L’egoismo vinto. Rome, 1869, p. 52. Rétro-traduit dans EE.p.412).

LUCIDES  FACE  À  L’ERREUR

L’époque du P. Claret ne fut pas riche en création théologique, mais  oui en des travaux apologétiques; ces derniers étaient des tentatives  pour  montrer d’une façon rationnelle la vérité de la chose catholique (suite…)

Claret et les Missions Populaires

Vient d’être publiée le volume du P. Carlos Sánchez Miranda, CMF,  sur : «Las misiones populares del Padre Claret en Cataluña entre 1840 et 1850. Un camino de evangelización en tiempo de crisis» ( Les missions populaires du Père Claret entre 1840 et 1850. Un chemin d’évangélisation en temps de crise), Éditoriale Claret, Barcelone 2019, 477 pp. Il est le fruit de sa Thèse Doctorale,  défendue  le 5 mars, 2018 à la Faculté de Théologie de l’Université Pontificale Comillas (Madrid-Espagne). Il est, aussi, le premier volume de la nouvelle collection «Urget», laquelle va publier des études sur saint Antoine Marie Claret, parrainée par le «Centre de spiritualité Clarétaine» (CESC) de Vic (Espagne). Vont suivre d’autres volumes, parmi eux, de prochaine apparition : «San Antonio María Claret y el protestantismo de su tiempo» ( saint Antoine Marie Claret et le protestantisme de son temps), fruit, celui-ci, de la Thèse Doctorale du P. José María Hernández, C;F, défendue à la Faculté de Théologie de Grenade (Espagne). (suite…)

Ma rencontré avec le Père Claret

La  première lettre d’amour que je reçus du Père Claret me parvint lorsqu’à travers son autobiographie, numéro 33, lorsqu’il décrit  son attitude à l’égard des faibles, de cette façon: «Chaque fois que nous devions corriger quelqu’un, je devenais pas mal triste, cependant je remplit mon devoir. Tout le temps j’essayai de trouver quelque chose de bon à dire sur  le travail fini. J’avais l’habitude de louer ses bons points, en disant que ceci ou cela c’était très bon mais qu’il avait un tel ou quel défaut et si ces petits défauts fussent corrigés  vraiment ça serait un travail parfait» (suite…)

18 de Novembre

“Dieu, dans l’âme du juste, fait comme le feu  qui éclaire, réchauffe et transforme en feu le combustible , fond les minéraux, calcine les pierres ; donc ces mêmes effets cause le feu que Jésus est venu porter  sur terre” (Les six talents de prière, dans A.M.CLARET, Le Collégial ou Séminariste instruit. Barcelone 1860 ; vol.1 p. 139).

DIEU  NOUS  VEUT  PASSIONNÉS

Dans l’histoire les disciples de Jésus nous nous sommes demandé   bien de fois à quel feu le Maitre se réfère-t-il. Et même nous avons invoqué et favorisé des feux adressés  contre le prochain, lesquels ils n’ont pas grand-chose à voir avec  les attitudes  de Jésus. (suite…)

17 de Novembre

““Chargez mon joug (celui de mes préceptes  et de ma croix) sur vous et apprenez  de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez repos  pour vos âmes; parce que mon joug est supportable et ma charge légère” (Mt 11,29). Joug  est la doctrine Morale qu’il enseigne et dont il exige l’accomplissement, afin que  l’on comprenne la grâce que par  son exemple  de lui-même à ceux  qui la chargent, pour l’observer. Joug  on appelle un couple joint destiné à un même travail ou culture, chrétien et Jésus n’abandonne pas, ne laisse pas seul le qui embrasse sa Morale,mais que lui-même  le rejoint  et l’aide. Il ne fait pas comme les Scribes  et Pharisiens  que mettaient  sur les autres des  charges très pesantes, et eux,  même pas avec  le doigt voulaient les toucher. Jésus-Christ, par contre, charge sur soi le joug qu’il impose, afin  qu’il soit d’autant plus léger à celui qui le prend”
(suite…)

15 de Novembre

“Dans chaque chose créé  je dois regarder comme un miroir  où se reflète  la bonté, la sagesse, la puissance et la beauté de Dieu, et à lui je dois diriger mon attention et amour” (Résolutions  de l’année 1862; dans AEC p. 701).

TRANSPERCER  L’ÉCORCE  DES  CHOSES

En tant qu’attitude humaine, le contempler peut se comprendre  comme une sorte  de contact enrichissant  cognitif  avec les  réalités  les plus variées qui vont dès notre propre intimité jusqu’aux mystères du Dieu Très haut, en passant par le monde des choses qui nous entourent. À partir du sensoriel  nous pouvons nous ouvrir  à une élévation  jusqu’au cœur de la Trinité. (suite…)

14 Novembre

“Ô mon  prochain !, je t’aime, je t’aime pour mille raisons” (Aut 449).

AMOUR  ENVERS  LE  FRÈRE

Lorsque nous regardons les autres, nous pouvons le faire  avec “des lunettes noires” ou avec des “lunettes qui transfigurent”; ces dernières  ce sont  celles que Dieu use. D’après  Genèse  1,31, “Dieu vit ce qu’Il avait fait  et tout était très bon”, et Saint Jean de la Croix, le théologien poète,  affirme que Dieu embellit  ce  qu’il regarde: “…il passa par ces bocages  avec empressement, /et/, en les regardant ,/ seulement avec sa figure/ habillés les laissa  de beauté” (Cantique  Spirituel);  c’est pour quoi une créature initialement laide, dit le  créateur: (suite…)

13 Novembre

“Mes parents s’appelaient Joan Claret et Josefina Clarà, mariés, honnêtes  et craignant Dieu, et très dévots  du Très Saint  Sacrement de l’Autel et de la Très Saint (Vierge) Marie” (Aut 2).

LE  DON  DE  NOS  PARENTS

Le P. Claret, au moment de parler de ses parents, il ne présente pas  en premier lieu leur fortune, leur âge, etc., mais leur identité en tant que  croyants. Jusqu’à certain point il est déjà en train de parler de lui-même, du terreau nourricier expliquant sa façon d’être ; il mentionne justement trois traits de ses parents  constituant les expériences  vécues et apprises  d’eux. Il expérimenta l’affection des parents qu’ils se sont dévoué complétement à lui et à ses frères. (suite…)

12 Novembre

“Très convaincu, donc,  de l’utilité et besoin de l’amour  pour devenir un bon Missionnaire, j’avais essayé de chercher ce trésor  caché, et même si cela été nécessaire vendre  le tout pour  le retrouver” (Aut 442).

L’AMOUR,  TRÉSOR  CACHÉ

Parmi les paraboles de Jésus figurent les très courtes du trésor caché dans le  champ et celle de la pierre précieuse rencontrée par un marchand (Cf. Mt, 13, 44-46). Les experts  en Bible affirment que l’expression  plus importante  de ces paraboles  est l’annotation  presque marginale “rempli de joie pour la trouvaille”. Claret perçu  l’insurmontable valeur  de l’amour ; ce fut pour lui le grand trésor. À vrai dire  il ne va pas au-delà  de l’expression  du Cantique des Cantiques, lorsqu’il dit: (suite…)

11 Novembre

“Jésus-Christ fut  descendu de la croix. Et il nous montra comment ça lui plait d’être décloué à travers  une bonne confession, parce que celui qui pèche  le clou, et celui qui se confesse comme il faut, il le décloue” (Reloj de la pasión, Horloge de la passion, dans EE.p.200).

DÉCLOUONS  JÉSUS

Le Père Claret parle dans ce texte   du premier  effet du sacrement de la réconciliation: déclouer Jésus. Celui-ci nous arrache  d’une vie en marge de  Lui. Le retour du fils prodigue  causa une fête  (Cf. Lc 15,32), car la conversion d’un seul pécheur réjouit Dieu plus que la fidélité de  quatre- vingt dix- neuf justes (Lc 15,7). (suite…)