• L’Évêché et la ville de Vic

    L’Évêché et la ville de Vic

    Vic est le capital de la région d’Osona et le siège du diocèse de Vic. Cette ancienne ville connue comme Ausa déjà du temps des Ibères, se trouve à la province de Barcelone et elle se trouve du point de vue géographique à 69 Kilomètres au nord de cette capitale. Avec Manrèse, elle est une de villes les plus importantes du centre de la Catalogne ; elle compte environ 42.000 habitants.

  • Vic

    Vic

    À Vic, le 16 juillet, 1849, dans une humble cellule de l’ancien séminaire diocésain, naquit la première Maison-Mission des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie, intégrée par: le P. Claret et cinq compagnons, partageant son même esprit. Quelques peu de mois après l’évêque Llucià Casadevall, leur offrit comme résidence stable, l’ancien couvent désamortis de la Merci, où ils vécurent avec le Fondateur jusqu’au son départ vers Santiago de Cuba. Les missionnaires rependirent leur présence évangélisatrice  par tout dans le monde à partir de cette Maison-Mère, mais, en même temps, ils y ont toujours fait un pèlerinage comme un lieu de rencontre avec leurs origines.

  • Maison Mère Vic

    Maison Mère Vic

    En 1936, au cours de la guerre civile espagnole, plusieurs missionnaires de cette communauté furent martyrisés   et l’ancien édifice et église détruits. Aujourd’hui, au même endroit continue une communauté qui maintient la chaleur familiale de la Maison-Mère. L’actuel édifice qui se sauva de la guerre, avait été construit en 1930 par l’architecte Josep Maria Pericas ; il est de style neuf-cent, En plus d’être le logement de l’actuelle communauté, ledit édifice abrite au raz-de chaussé un musée dédié à saint Antoine Marie Claret. Il est, également le siège du CESC, dont les installations se trouvent au premier étage.

  • Temple- tombe

    Temple- tombe

    Le Temple-sépulcre du P. Claret, de style baroque romain,  eut eté construit par l’architecte Josep María Ribas et inauguré en 1970. À la crypte se trouve le tombeau, réalisé par le sculpteur Domenec Fita. Le corps du Saint Antoine M. Claret avait été transporté depuis Fontfroide (France) en 1897. Grâce aux soins des missionnaires, et à l’aide d’une famille, il fut sauvé au cours de la guerre de 1936.  Dans la même crypte se trouvent, également, les restes de deux cofondateurs, les PP.  Esteve Sala et Josep Xifré, et ceux de plusieurs martyrs clarétains, parmi lesquels, ceux des bienheureux: Frederic Vila, et Antoni Capdevila.

  • Maison de Spiritualité

    Maison de Spiritualité

    À côté du Temple, se trouve la Maison de Retraites Père Claret, dont la construction est due à l’effort du P. Lluis Pujol, cmf, fondateur des Missionnaires de l’Institution Clarétaine. Lesdites missionnaires s’occupent du fonctionnement de la maison depuis leur fondation, en 1951.

  • Casal Claret

    Casal Claret

    Par la même cour intérieure on arrive à l’édifice appelé Casal Claret, un lieu d’accueil et de formation au service de nombreux immigrants résidents à Vic. Quelques membres de la communauté, avec une équipe de laïcs, aident ces personnes à leur intégration sociale et culturelle et ils leur offrent un espace de rencontre et de dialogue interreligieux

Comment arriver?

Train

Autobus

 RENFE SAGALÉS AUTOBUSOS