Contador de visitas - Visit counter 378993

Missionaires pleins d’espoir et solidaires

Chers frères et amis. Une salutation cordiale depuis notre Maison Mère, Motivés par la lettre du Père Général reçue le 3 avril, on a eu l’idée de compléter la précédente salutation du CESC.

 À ce sujet, nous voudrions rappeler trois épisodes, déjà connus de la vie de notre Père Fondateur: un au début de son ministère sacerdotal à Viladrau, l’autre, au cours de son ministère épiscopal  à Santiago de Cuba, et le dernier au cours de l’exile à Paris.

À son retour de Rome, en mai, 1840, fut destiné en tant que régent du petit village de Viladrau, Encore on subissait les durs effets de la Première Guerre Carline (1833-1840). D’après les paroles du P. Claret : «Cette population-la <Viladrau> avait été si touchée par la guerre civile, car au moins elle avait été saccagée trois fois, il y avait eu des surprises les uns des autres, feux et morts…» (Aut. 179). Auparavant il avait affirmé: «Étant donné que Viladrau était un village fortifié, c’est ainsi qu’à chaque moment arrivai l’un ou l’autre parti; et étant donné que les médecins, régulièrement, ce sont des hommes aux nouvelles, voila pourquoi ils furent persécutés  par tous les partis, et ainsi la population resta  sans aucun médecin » (Aut. 170). (suite…)

Salutations du CESC en temps de crise mondiale et de confinement dans la maison.

Chers frères et amis. De la Maison Mère de notre Congrégation, nous vous envoyons un salut fraternel. Avec les restes de notre Père Fondateur, nous nous joignons à la prière à toute la famille Clarétaine demandant au Seigneur sur  les victimes de la pandémie de  Coronavirus. Au cours de ces semaines, beaucoup d’entre nous, étant missionnaires, ne peuvent pas  sortir dans la rue.

Dans cette Maison-mission, dès l’origine et  de nombreuses années, leurs missionnaires ont su combiner le temps consacré à la mission et l’heure préparatoire à la maison en cultivant la  prière, la vie fraternelle et la formation. A cet égard, nous pouvons nous rappeler de ce qui est arrivé à notre Père Fondateur pendant l’exil en France au moment  de la révolution espagnole en 1868. (suite…)

Studia  Claretiana  2019

Vient de paraître  le volume XXXIV  de «Studia Claretiana – 2019» , 220 pp.

Comme pour les années précédentes, le lecteur peut trouver dans la section correspondante  de cette web  le texte intégral  du volume et des index.

Les articles traitent des thématiques inédites sur Claret et sur quelques uns de ses collaborateurs plus proches.   Nous signalons les titres : (suite…)

plus d’articles

lletres_fr_compagnons

Ma rencontré avec le Père Claret

La  première lettre d’amour que je reçus du Père Claret me parvint lorsqu’à travers son autobiographie, numéro 33, lorsqu’il décrit  son attitude à l’égard des faibles, de cette façon: «Chaque fois que nous devions corriger quelqu’un, je devenais pas mal triste, cependant je remplit mon devoir. Tout le temps j’essayai de trouver quelque chose de bon à dire sur  le travail fini. J’avais l’habitude de louer ses bons points, en disant que ceci ou cela c’était très bon mais qu’il avait un tel ou quel défaut et si ces petits défauts fussent corrigés  vraiment ça serait un travail parfait» (suite…)

plus d’articles

lletres_fr_nouveau

plus d’articles

30 Mai

“L’autre classe qui me frappait le plus était la cléricale. Ah si tous ceux qui suivent la profession ecclésiastique fussent des hommes ayant une véritable vocation, de vertu et d’application à l’étude Ah qu’ils seraient, tous, de bons prêtres! Combien d’âmes se convertiraient!” (Aut. 326).

QUE LE SEL NE DEVIENNE PAS FADE

Personne qui ait cheminé dans la vie de la communauté chrétienne va mettre en doute le besoin du ministère ordonné en ce qui concerne paitre les fidèles l’intégrant .

La figure des prêtres constitue la clé concernant le cheminement spirituel de chaque communauté. (suite…)

plus d’articles

lletres_fr_videos

Le P.  Josep Rovira, cmf. membre du CESC, nous raconte comment le jeune Antoine Claret vécut   situations personnelles qui l’amenèrent à remettre en question le sens de sa vie et apporter une réponse vocationnelle radicale. Prions afin que  la Journée Mondiale de la Jeunesse  un grand nombre de jeunes approfondissent leur expérience de rencontre avec le Christ et osent le suivre et l’annoncer.

plus d’articles