Le Centre de Spiritualité Clarétaine (CESC), créé le 10 de novembre, 2003, est un organe de la Préfecture Générale de Spiritualité de la Congrégation Clarétaine.

Nous sommes une équipe de missionnaires clarétains appelés à maintenir vivante la mémoire de notre Père Fondateur et de nos origines familiales et à faciliter des processus vitaux afin que l’Esprit continue d’inspirer et d’actualiser la force évangélisatrice de notre charisme missionnaire.

Dessin explication:

Le fond d’ambiance constitue l’entrée de la lumière qui descend suavement et motive la fuite des ombres, représentées par un bleu léger tirant vers le violet, en bas de page.

Le portrait du Père Claret préside la page depuis l’angle gauche inférieur comme fuyant le protagonisme. Ce portrait constitue une copie de l’esquisse que l’artiste de Barcelone Josep Brunet réalisa dans les années soixante du 20 ème siècle pour la chapelle du petit séminaire de la Province de Catalunya à San Boi de Llobregat. L’artiste Brunet pour réaliser ce portrait étudia les photographies en direct que l’on fit au P. Fondateur les dernières années de sa vie. Il faut dire que Brunet était un professionnel du portrait à la peinture à l’huile.

Les trois points qu’unissent d’une manière stylée la page sont : la Croix, l’Esprit Saint et le Cœur de Marie.

Le côté rouge extérieur, partie gauche et au bas, qui suit le parallélisme avec la croix, envahit la personne de Claret. C’est la Rédemption de Jésus-Christ qui l’envahit pleinement

Le portrait du Fondateur se répète derrière lui, amplifié et en blanc lumineux. C’est son esprit qui, depuis l’éternité il veut poursuivre la Mission avec nous.

Le CESC constitue un des instruments que la Congrégation Clarétaine possède pour raviver et maintenir présent, dans l’Église, l’esprit de Saint Antoine Marie Claret.

 Les lettres CESC sont fortes et courageuses, d’une couleur puissante. Les achèvements de chaque lettre, malgré sa dureté, elles font référence au feu de l’Esprit Saint et à la flamme du Cœur de Marie.

Une ligne couleur bleu traverse les lettres CESC. C’est la résonnance du blanc lumineux du portrait de Claret qui s’actualise et revit au CESC.

Et dans la pite du blanc, on y divine une ligne rouge qui veut insinuer les rouges de la Rédemption, Feu de l’Esprit et Cœur de Marie, présents à l’esprit du CESC: ils font partie de cette allégorie du CESC.

P. Antoni Vilarrubias, cmf.

 

 

Dessin réalisé par le P. Antoni Vilarrubias. Octobre, 2016.